Accueil » Végétarien » Za’atar : comment faire soi-même le mélange d’épices levantin
| | |

Za’atar : comment faire soi-même le mélange d’épices levantin

En arabe, le thym s’appelle “Za’atar“. La marjolaine aussi parfois. Ah oui, l’origan aussi. Même si ces merveilleuses herbes ont leur propre nom, on dit parfois “Za’atar” pour les trois seules. C’est fou, non ? “Va donc acheter du Za’atar !” – Euh…. d’accord. Le mieux est d’apporter le mélange d’épices Za’atar – tous les habitants du Levant en raffolent de toute façon. C’est avec plaisir que je t’expliquerai plus en détail ce qu’est le za’atar et comment tu peux fabriquer toi-même ce grand mélange d’épices du Levant.

Qu’est-ce que Za’atar ?

Le za’atar est un mélange d’épices originaire du Levant, c’est-à-dire du Proche-Orient. Au Liban, en Syrie, en Israël et en Palestine, ce mélange d’épices est un élément très important de la cuisine. Pour moi, le parfum de ce mélange d’épices est LE parfum de la lavande !

Za’atar se compose de

  • Thym
  • Sumac
  • Graines de sésame
  • Sel

Tu as peut-être quelques points d’interrogation dans la tête après avoir lu le mot “sumac“. Nous y reviendrons dans un instant. Tout d’abord, je dois parler du thym.

Thym sauvage ou hysope ?

Comme tu le sais probablement déjà, il existe différentes sortes de thym. Pour le mélange d’épices Za’atar, on utilise au Levant le thym sauvage (Origanum syriacum). Contrairement au thym ordinaire, il est beaucoup plus résistant à la chaleur et a un goût beaucoup plus intense, qui peut même être légèrement poivré. Ma mère aime aussi faire macérer le thym sauvage dans de l’huile pour l’utiliser ensuite dans des salades, par exemple.

Le thym sauvage est parfois aussi appelé hysope biblique ou origan syrien. Dans ce cas, il y a souvent confusion : L’hysope vraie (Hyssopus officinalis) est en effet une espèce végétale totalement différente et n’a donc rien à voir avec le thym que nous connaissons. Si tu entends parler d’hysope en association avec le za’atar, il s’agit alors de thym sauvage. Comme le thym sauvage ne se trouve pas partout, tu peux aussi utiliser le thym régulier du supermarché.

Au Levant, les recettes de za’atar varient légèrement en fonction des goûts et des régions. Il y a des mélanges qui contiennent du thym, de l’origan ET de la marjolaine. Dans certains, il s’est même glissé du cumin, ce qui est très atypique – ce n’est vraiment pas nécessaire, je trouve. Je préfère le mélange minimaliste – sésame, thym, sel et sumac. Attendez… du sumac ?

Sumac

Le sumac (Rhus coriaria) est une épice obtenue à partir des fruits rouges du sumac épicé (vinaigrier). Grossièrement moulue, la poudre pourpre est saupoudrée sur les salades et utilisée dans les dips ou pour la préparation demarinades (pour barbecue). Pour en savoir plus sur le sumac, cliquez ici.

La poudre pourpre a une légère odeur de vinaigre et une forte note acidulée et amère. Le tout dans un pot d’épices, le za’atar a un goût de noisette délicieux grâce au sésame grillé, le sumac y apporte une belle fraîcheur ; et le thym – c’est la note de tête et de cœur de l’ensemble.

À quoi sert le za’atar ?

Et pour quoi puis-je utiliser ce za’atar ?
Essaie le manakish. Ce sont de délicieuses galettes de pâte qui sont enduites d’un mélange de za’atar, d’oignons et d’huile d’olive et qui passent rapidement au four. L’odeur qui s’échappe alors de ton four est envoûtante !


Mais tu peux aussi tout simplement servir ce mélange à côté d’une bonne huile d’olive et de pain frais. Trempe d’abord le pain dans l’huile, puis dans le délicieux mélange d’épices. L’utilisation avec le labneh, le fromage frais levantin à base de yaourt, est particulièrement connue et appréciée. Il suffit de l’arroser d’huile d’olive et de le saupoudrer de za’atar. Il suffit ensuite d’y faire passer une galette ou un morceau de baguette pour obtenir l’une des bouchées les plus célèbres du Levant.

Za’atar va aussi très bien avec :

Mieux vaut acheter ou faire soi-même ?

Tu peux désormais acheter du za’atar dans des supermarchés bien achalandés, au marché oriental ou en ligne. Si je ne veux pas faire le mélange d’épices moi-même, j’aime bien acheter des produits en ligne, car la recette est souvent plus authentique que celle du supermarché. Lors de l’achat, assure-toi que le thym utilisé est du thym sauvage et qu’il n’y a pas d’autres ingrédients comme du cumin ou autre.

Mais tu peux aussi faire ton propre za’atar de manière très simple, rapide et économique. Tu trouveras ma recette ici, plus bas, dans la fiche recette.

Si tu as fait le za’atar toi-même, tu peux simplement mettre le mélange d’épices dans un bocal propre et sec et bien le fermer. Le tout se conserve alors pendant six bons mois. Tu peux bien sûr encore l’utiliser après cette période, mais le sésame risque de ne plus être aussi frais. Mais tu auras probablement consommé ton za’atar depuis longtemps. Amuse-toi bien et bon appétit !


Recette du mélange d’épices Za’atar

Zaatar Za'atar
Imprimer la recette Rezept speichern
Temps de préparation 5 minutes
Temps de cuisson 5 minutes
Temps total 10 minutes
Portions 1 Petit bol
Calories de l’alimentation 12

Ingrédients

Zubereitung

  • Faire griller les graines de sésame sans huile dans une poêle à feu moyen pendant environ 5 minutes en remuant.
  • Mettre la moitié du sésame dans un mortier avec du sel, du sumac et du thym et piler légèrement.
  • Ajouter le reste des graines de sésame et mélanger.

Notes

La recette contient des liens d’affiliation. 

Nährwerte

Calories de l’alimentation: 12kcal | Hydrates de carbone: 1g | Protéines: 0.4g | Fat: 1g | Fat saturée: 0.1g | Graisse polyinsaturée: 0.4g | Fat monoinsaturée: 0.3g | Sodium: 194mg | Potassium : 25mg | Fibres: 1g | Vitamine A: 143IU | Vitamine C: 5mg | Calcium: 27mg | Fer: 1mg

Découvre d’autres recettes avec le za’atar :

A lire également

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recipe Rating